Le Petit Lemovice

Grands chantiers 2013 à Limoges

 

Un rien décevant cet article du Popu car le titre semblait annoncer des Nouveaux chantiers, hors ce sont des projets déjà engagés donc rien de nouveau sous le soleil...comme le réaménagement des rues piétonnes par exemple ou de la place de la République...long, très long serpent de mer ....

 

Mais la nouvelle vidéo du Centre Aqua Récréatif amène des précisions quand à la configuration du projet...et c'est enthousiasmant !

 

Il a l'air vaste, fonctionnel, très bien équipé avec notamment un soin particulier à l'environnement autour du bâtiment : ruisseau, ponts, chute d'eau....il est cher mais nous aurons un vrai lieu ludique de qualité !!!

 

vivement l'été 2014 !

 

Quand au stade, toujours des doutes sur son utilité...à voir sur le tas comme on dit !

 

 

 

 

 

 

 

2013, année des grands chantiers à Limoges

 

Grand stade, centre aquatique, voie de liaison nord, les sites de travaux sont multiples sur la ville. De quoi changer son aspect tout en dopant le travail et l’économie.

Crise ou pas, les chantiers de voiries ou de bâtiments s’enchaînent. Ces choix économiques largement défendus par Alain Rodet, maire de Limoges et président de la communauté d’agglomération, portent sur des dizaines de millions d’euros et des milliers d’heures de travail. Petit tour non exhaustif des plus volumineux travaux programmés cette année et souvent au-delà.

1. Centre aqua récréatif. Débuté en mars 2012 le chantier du Puy-Ponchet gagne du terrain. Le gros œuvre est en cours. Quant au parking, les terrassements sont terminés. D’ici l’été 2014, de multiples activités seront proposées au public dont un bassin sportif, un autre multifonctions, des jets et banquettes massantes, une rivière rapide et à courant, spas, saunas, hammans, douches massantes, restauration…

 

Le budget prévisionnel porte sur 49 millions HT : Limoges Métropole (31,3 millions), conseil régional (5,5 millions), conseil général (4,9 millions), Fond national du développement du sport (1,3 million). D’autres subventions sont sollicitées au titre du Fond national d’aménagement et du développement du territoire (FNADT) et de l’Europe à hauteur de 6 millions. Ce chantier porte sur 350.000 heures de travail avec 15.000 heures d’insertion programmées.

 

 

2. Stade de Beaublanc. La première phase lancée en novembre 2012 doit être terminée mi-2014. La tribune d’honneur (côté rue de Saint-Gence), la tribune sud (côté boulevard de Beaublanc), le restaurant et les salons de réception seront ainsi livrés. Actuellement se déroulent les travaux de fondations des nouvelles tribunes. Suivront l’installation des gradins et des structures en béton armé nécessaires au maintien de la charpente métallique.

Une webcam a été installée sur le toit du palais des sports et permet de suivre en direct l'évolution du chantier :

 

La première phase doit porter la capacité à 14.000 places, puis à 20.000 places en phase finale. Le montant des travaux de la première phase porte sur 35,5 millions HT : la ville de Limoges est aidée par le conseil général (2.812.500 €), le conseil régional (4.875.000 €) et par des financements d’État tels le FNDS (1.625.000 €) et le FNADT (1.525.000 €). Ce chantier représente 365.000 heures de travail avec 16.000 heures d’insertion programmées.

 

 

3. Voie de liaison nord. Le projet concerne la création d’une liaison directe de 4,5 km entre Rilhac-Rancon, Le Palais, Beaune-les-Mines, la ZIN et le centre-ville de Limoges. Débuté en juillet 2012, ce chantier doit être livré l’hiver prochain.

Aujourd’hui, la phase de terrassement et de fondation de la chaussée est terminée. L’assainissement de la voie est en cours d’achèvement. Suivra le raccordement de cette voie à la route de Rilhac-Rancon (RD914) en février?; l’aménagement du carrefour avec l’avenue de Beaubreuil sera réalisé à partir de février pour une durée de 5 mois?; la pose de l’écran acoustique le long de la rue d’Anguernaud en juin-juillet. Les zones de circulation seront quant à elles terminées fin 2013-début 2014.

Le montant des travaux est de 24 millions TTC financés par Limoges Métropole et le conseil général à hauteur de 15 %. Il s’appuie sur 110.000 heures de travail avec 2.800 heures d’insertion.

 

 

4. Roussillon-Condorcet. La restructuration de ces groupes scolaires commencée en février 2011 et dont la fin est attendue pour 2018 se poursuit. Elle porte sur 8 millions d’euros financés par la ville de Limoges.

 

 

5. La Bastide. Le coût global de la première étape concernant le réaménagement du quartier (débuté en novembre dernier et devant être terminé cet été) est de 985.000 € TTC : 696.000 € pour l’agglomération, 197.000 € pour l’Agence nationale de rénovation urbaine et 92.000 € pour Limoges. Il s’agit de l’aménagement de la rue Gauguin et de l’allée Seurat, suite à la démolition des tours Gauguin.

Gilles Deville

 

 




22/01/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 72 autres membres