Le Petit Lemovice

Hommage du Popu à Alain rodet

Hommage donc du Populaire au bilan de Alain  Rodet...."Il a métamorphosé Limoges"...heureusement qu'en 24 ans il a modernisé Limoges !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Il a construit et équipé la ville comme toutes les villes de cette importance.. je continue a penser que son action sociale est plus importante comme le nombre d'Hlm dans la ville, l'aide aux associations sociales etc...mais personnellement j'aime beaucoup le Zenith et il est incontestable que la Technopole est une réussite meme si ce parc d'ester n'est pas rempli que de starts up ou de sociétés en pointe car il s'y trouve des sièges de banques ou d'entreprises "hors sujet" ...le site est un succès au niveau de l'emploi mais il y a des délocalisations d'autres quartiers  et elle n'est pas très spatialisée !!!!

Mais arrêtons d’être critiques... et peut être le regretterons nous dans 6 ans ? :)

 

 

Limousin > Limoges 11/04/14 - 09h04

Comment les années Rodet ont métamorphosé Limoges


L’une des réalisations les plus emblématiques des années Rodet. - photo pascal chareyron

L’une des réalisations les plus emblématiques des années Rodet. - photo pascal chareyron

L’heure est au bilan. Le député Alain Rodet a laissé son fauteuil de maire mais son empreinte est toujours là. Sera-t-elle encore visible dans 25 ans ?

Conseiller municipal dès 1971, adjoint à partir de 1977 avant de devenir maire en 1990 au décès de Louis Longequeue, et enfin d'être réélu haut la main en 1995, 2001 et 2008, Alain Rodet a présidé aux destinées de la ville pendant près de cinq décennies. Il l'a pensée, sans doute rêvée.

Difficile aujourd'hui de recenser dans le détail une action politique qui a conduit à la métamorphose de Limoges sans tomber dans l'inventaire à la Prévert. D'autant que les infrastructures, les rénovations et les projets en cours ont pu voir le jour grâce à des soutiens multiples, de l'État d'abord mais aussi des autres collectivités territoriales et parfois de l'Europe. Alors, retenons aujourd'hui, d'une manière arbitraire, ces grandes réalisations qui marquent le paysage limougeaud.

À commencer par Ester Technopole qui a fêté ses 20 ans l'an dernier. Née en 1993, celle que les Limougeauds ont rapidement surnommée la "soucoupe" s'est envolée, passant de quelques entreprises à plus de 180 aujourd'hui, et de 120 emplois à près de 2.000. Dans son sillage, elle entraîne les deux pôles de compétitivité, le Pôle européen de la céramique et Elopsys. Un pari réussi sur l'avenir, où la croissance et l'emploi sont bien au rendez-vous. Mais si Alain Rodet a misé sur le nord, il n'a pas oublié le sud. Preuve en est le parc d'activités de Romanet qui a effacé depuis 2010 le souvenir de l'ancienne base militaire. Voilà pour le développement économique durable. D'autres infrastructures (voir ci-dessous) le sont tout autant.

C'est le cas du nouveau pont sur la Vienne que de nombreux automobilistes empruntent tous les jours. C'est le cas aussi de la bibliothèque francophone multimédia que les usagers investissent comme un deuxième lieu de vie, du musée des Beaux-Arts, fleuron du patrimoine local, et bientôt du centre aquatique de l'Agglo. Des bâtiments qui gravent dans leur pierre et pour la postérité le nom de l'ancien maire.

Maryline Rogerie



11/04/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 72 autres membres