Le Petit Lemovice

Les Francophonies 2011

                                               

 

 

                                     

 

http://www.lesfrancophonies.com

 

 

Mercredi le festival des francophonies commence...par un spectacle de rue ...c'est bien!  Il semble que la programmation est plus presente dans la ville!

 

Cette année est un peu particulière : le Zèbre c'est fini et c'est bien dommage....le lieu deja était peu banal avec son entrepot transformé en salle de concert, le retaurant dans une ancienne resèrve de bois pour les fours à porcelaine, la librairie éphémere, le theâtre Expression 7 au 1er etage, et l'usine "Fontanille et Marraud" abandonnée.

 

C'etait sympa d'y aller le soir boire un verre, écouter de la musique et croiser les troupes!

 

Une page est tournée : à la place un Magic Mirror, certe assez sympa à voir mais petit , au Champ de Juillet.

 

Quelle sera l'ambiance? les concerts seront désormais à 19h...il va falloir composer aussi avec un environnement bien habité ( non je pensais pas aux demoiselles de nuit qui, cela est vrai, vont être perturbées de même), bref cette nouvelle configuration me semble bien mesquine.

 

Coté programmation, il faut attendre de voir mais la danse semble avoir de plus en plus d'importance alors qu'à l'origine c'est un festival de théâtre francophne mais bon la diversité d'expression francophone est interressante mais dans ce cas le festival devrait, de ce fait, attirer un public plus nombreux et gagner en notoriété  ce qui ne semble pas le cas  meme si les coupes budgetaires severes sont evidement un frein!

 

Le nouveau président, successeur de Jean Marie Borzeix, est Tahar Ben Jelloun, écrivain de talent franco-marocain. Outre le coté "people" il apportera peut etre un nouveau souffle au festival.

 

Le petit lemovice attend toujours son festival populaire et connus de tous les francais comme Bourges, Aurillac, Angouleme etc .....Cuivres en Fête c'est raté, Toques et Porcelaines pourrait etre un ambrion....

 

Les Francophonies dans les médias francophones :

 

Radio Okapi est une radio d’informations de la République démocratique du Congo. Elle fait partie des principaux organes d’information en RDC. Le studio principal de la radio se trouve à Kinshasa

Festival des Francophonies en Limousin: des artistes de la RDC à l’affiche

 

La 28ème édition du Festival des Francophonies en Limousin se tiendra du mercredi 28 septembre au samedi 8 octobre 2011 à Limoges en France. Cette année, les organisateurs proposent un tour d’horizon du spectacle vivant francophone avec des artistes venus du Burkina Faso, de Suisse, du Niger, de Belgique, du Canada, de deux Congo, d’Afghanistan, etc.

Des artistes dela RDCvont aussi présentés leurs spectacles.

Ados Ndombasi, Maguy kalomba, Starlette Matata, Wedou Wetungani et Marithé Mitongo de la plate forme culturelle Wato balabala vont présenter le spectacle de théâtre «Les larmes du ciel d’août».

L’écrivaine et journaliste congolaise Marie Louise Bibish Mumbu va, elle, présenter son spectacle «Moi et mon cheveu».

L’artiste comédien Papy Maurice Mbwiti du Théâtre les Béjarts sera aussi à Limoge.

Le festival des Francophonies en Limousin est un festival de théâtre, danse, musique et autres arts sur le thème de la francophonie dans le monde. Il est organisé depuis 1984.

 

 


 

 

 

 

 

 


Tahar Ben Jelloun, président du festival des Francophonies

15 janvier 2011   Tahar Ben Jelloun, président du 
festival des Francophonies

L’écrivain franco-marocain et prix Goncourt en 1987, Tahar Ben Jelloun, a rejoint la présidence du Festival des Francophonies en Limousin où il remplace désormais Jean-Marie Borzeix.

 

Tahar Ben Jelloun, qui n’aime pourtant pas le mot "francophonie", dit vouloir apporter plus que sa seule notoriété au Festival des Francophonies, où des artistes du monde entier viennent présenter leurs œuvres en français.

L’écrivain marocain, interrogé sur la situation de la francophonie dans un entretien au "Populaire", n’hésite pas à dénoncer le manque de moyen dont dispose la francophonie au Maroc. "Cela s’observe par exemple au Maroc. Dans ce pays parfaitement bilingue, les familles commencent à envoyer leurs enfants dans les écoles américaines, puis faire leurs études aux États-Unis, au Canada" explique l’auteur de "Racisme expliqué à ma fille".

Malgré un budget très serré, Tahar Ben Jelloun espère aujourd’hui se montrer convaincant afin de redonner au Festival des Francophonies ses lettres de noblesse. "C’est un combat qui vaut la peine. D’ailleurs, fondé sur l’échange, ce festival est aussi un service rendu à la France" conclut l’auteur à succès.   

 

  http://www.taharbenjelloun.org

 

 

Portraits de deux prédécesseurs à la biographie passionnante :

Jean-Marie Borzeix

 

Jean-Marie Borzeix, né le 1er août 1941 à Bugeat, est un journaliste et responsable d'établissements culturels français .

Parcours 

Après des études de lettres à la Sorbonne et à l'Institut d'études politiques de Paris, Jean-Marie Borzeix devient professeur en Algérie. Il se tourne cependant rapidement vers le journalisme, entre à Combat (1968-1973) puis au service politique du Quotidien de Paris (1974-1975).

Il se rapproche alors des problématiques culturelles et littéraires : il est rédacteur en chef des Nouvelles littéraires puis directeur littéraire aux éditions du Seuil (1979-1984). C'est alors qu'il est nommé directeur de France Culture, poste où il demeure pendant plus de douze ans (1984-1997). À son départ, le ministre de la Culture, Catherine Trautmann lui confie la rédaction d'un rapport sur le droit de prêt en bibliothèque, pour mettre fin à la querelle qui secoue le monde du livre. Ses prises de positions sont critiquées par les bibliothécaires qui lui reprochent ses méthodes et le soupçonnent d'avoir eu des a priori en faveur des éditeurs. Il est cependant nommé PDG de Télérama (1999-2000) puis occupe diverses fonctions à la Bibliothèque nationale de France.

Il a par ailleurs été membre du Haut Conseil de la francophonie (1985-2002) et président du Festival international des francophonies en Limousin (depuis 2002).

 

 

Jean-Marie Borzeix Jeudi Saint Plus qu’un nouveau témoignage sur la guerre et la Shoah, Jeudi Saint est un livre sur les enchevêtrements de l’oubli et de la mémoire. Le 6 avril 1944, un détachement de soldats allemands traquant les résistants, nombreux dans la région, investit une bourgade du Limousin.

 

 

 

Robert ABIRACHED

agrégé des lettres classiques et docteur ès lettres, ancien élève de l'École normale supérieure, professeur à l'université de Paris-X-Nanterre

 

 

 

Dialogue / Robert Abirached Quelques jalons
 

Normalien, écrivain, ancien critique dramatique, directeur du Théâtre et des Spectacles au ministère de la Culture de 1981 à 1988, professeur émérite à l?université Paris-X-Nanterre, il a écrit plusieurs essais sur l?esthétique théâtrale dont La crise du personnage dans le théâtre moderne (1978-1994 ), et sur l?histoire du théâtre public, dont les deux volumes du Théâtre et du Prince ( L?Embellie 1992- Un système fatigué 2005, dyptique réédité chez Actes Sud ).

 

 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Abirached

 


 

 

 

 

 

 

Apercu du programme :

 

 

 

 

Invitation au voyage au départ de Limoges !

Du 28 septembre au 8 octobre 2011, le Festival des Francophonies en Limousin vous propose un tour d’horizon du spectacle vivant francophone : artistes du Burkina Faso, de Suisse, du Niger, de Belgique, du Canada, du Congo… et dAfghanistan !
Du théâtre, de la danse et de la musique avec bien plus qu’une langue en partage.
Un tarif unique à 10 € pour tous les spectacles, sans oublier les évènements gratuits, chaque soir à partir de 18 h au cœur du Festival, dans le Magic Mirrors situé près de la gare.
Embarquement immédiat !

Pour ouvrir une brèche dans le quotidien…

« Etre debout sur scène, et dire “je” : c’est une position qui crée l’histoire de celui qui parle, mais qui construit aussi l’histoire de ceux qui écoutent. Telle est la lecture que l’on pourrait proposer à l’édition 2011 des Francophonies : au travers de multiples représentations du monde et de la vie, ouvrir à d’autres façons de ressentir ce que nous pensons avoir perdu, ce que nous espérons, le possible et l’impossible.
Pour dessiner ce paysage, nous avons voulu donner une place toute particulière à de jeunes artistes conjuguant l’écriture et la direction d’acteurs. Les auteurs/metteurs en scène ont souvent ouvert de nouvelles brèches dans les formes de la représentation : que l’on pense à Gabilly, Lepage, Pommerat, Mouawad, nous ressentons immédiatement à quel point leur écriture littéraire, conjuguée à leur écriture scénique, a renouvelé l’art du théâtre de ces vingt dernières années. Parmi les jeunes talents, nous avons invité Dieudonné Niangouna, Jérôme Richer, Soeuf Elbadawi, Philippe Ducros. Langages qui brusquent le quotidien ou l’accompagnent en ironique douceur, peu importe… (…)
Notre festival, en cherchant à « éviter la télé- romance du quotidien » (dixit Philippe Ducros), n’est pas non plus un amer constat sur l’état du monde… Mais au lieu de faire le sempiternel « travail de deuil » auquel nous invitent les magazines, (…) nous voulons que le théâtre, et de façon plus générale le corps de l’artiste au travail, aide à construire une approche du « contemporain » qui ne soit ni déploration ni compassion, mais qui pose les bases d’une mémoire pour les générations futures : collective, partageable, contradictoire et polémique.
Une seule règle : faire éclore la sensibilité, les souvenirs, les émotions de chacun. Avec l’espérance de laisser une trace à l’intérieur de ceux qui écoutent et regardent.
 »
Marie-Agnès Sevestre, directrice du festival

 

 

LES SPECTACLES / THÉÂTRE

LE SOCLE DES VERTIGES (création) [Congo]
Auteur et metteur en scène Dieudonné Niangouna / Compagnie Les Bruits de la Rue
Limoges, C.C.M. Jean Moulin vendredi 30/09 à 20h30, samedi 1/10 à 20h30

LES LARMES DU CIEL D’AOÛT (création) [Burkina faso / R.D. Congo]
D’après le texte d’Aristide Tarnagda, adaptation et mise en scène Ados Ndombasi
Limoges, C.C.M. John Lennon samedi 1/10 à 18h, dimanche 2/10 à 17h30, mardi 4/10 à 20h30

MORONI BLUES (création) [Comores]
Conception, jeu et mise en jeu Soeuf ElbadawiCompagnie O Mcezo
Bellac, Théâtre du Cloître mercredi 28/09 à 20h30
Limoges, CCM Jean Gagnant mardi 4/10 à 18h30, mercredi 5/10 à 18h30

L’AVARE (création) [France / Afghanistan]
- Dari surtitré français -
Mise en scène Hélène CinqueThéâtre Aftaab (Kaboul)
Limoges, Théâtre de l’Union mercredi 5/10 à 20h30, jeudi 6/10 à 18h30

CE JOUR-LÀ [Afghanistan]
- Dari surtitré français -
Création Collective Théâtre Aftaab (Kaboul), mise en scène Hélène Cinque
Limoges, Théâtre de l’Union lundi 3/10 à 19h

JE ME MÉFIE DE L’HOMME OCCIDENTAL (ENCORE PLUS QUAND IL EST DE GAUCHE) [Suisse]
Texte et mise en scène Jérôme RicherCompagnie des Ombres
Limoges, C.C.M. Jean Gagnant vendredi 7/10 à 20h30, samedi 8/10 à 18h

MOI ET MON CHEVEU, LE CABARET CAPILLAIRE [Marseille / France]
Textes Marie Louise Bibish MumbuCompagnie La Part du Pauvre
Limoges, Théâtre de l’Union jeudi 29/09 à 18h30, vendredi 30/09 à 20h30

ROLAND (LA VÉRITÉ DU VAINQUEUR) [Canada - Québec]
Texte et mise en scène Olivier DucasThéâtre de la Pire Espèce
Boisseuil, Espace du Crouzy jeudi 29/09 à 14h30, vendredi 30/09 à 14h30 et 20h30

RUE DU CROISSANT [Belgique]
Texte Philippe Blasband, avec Mohamed Ouachen
Saint-Mathieu, Salle des Fêtes vendredi 30/09 à 20h30
Aixe-sur-Vienne, C.C. Jacques Prévert samedi 1/10 à 20h30
Limoges, C.C.M. Jean Moulin lundi 3/10 à 20h30, mardi 4/10 à 20h30

LA DERNIÈRE INTERVIEW (dialogue imaginaire entre Dieudonné Niangouna et Jean Genet) [France]
Conception et mise en scène Catherine Boskowitz / Compagnie abc
De Dieudonné Niangouna d’après l’interview de Jean Genet par Nigel Williams
Limoges, Espace Noriac mercredi 5/10 à 18

 

 

 

 



26/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 78 autres membres